REFLEXE Patrimoine Besançon - Acheter ma résidence secondaire

Acheter ma résidence secondaire 

L'achat de votre premier bien immobilier vous a donné envie de poursuivre ? Vous préférez rester locataire de votre résidence principale mais investir dans un bien immobilier ? 

Beaucoup de prêts aidés ou prêts d'aide à l'accession ne sont disponible que pour l'achat d'une résidence principale. C'est le cas du prêt à l'accession sociale (PAS), du prêt à taux zéro (PTZ), du prêt conventionné. 

Heureusement de nombreuses possibilités de prêts immobiliers classiques sont possibles pour financer votre résidence secondaire. Les conditions de crédit, en particulier les taux, ne varient que peu pour l'achat d'une résidence principale ou d'une résidence secondaire. En revanche, si vous avez déjà un emprunt immobilier, votre capacité d'endettement diminue. 

Si vous disposez déjà d'un logement, vous pouvez solliciter un crédit hypothécaire. C'est l'occasion de financer une maison de vacances au bord de la mer ou un appartement à la montagne avec la valorisation de votre logement principal. 

Bien choisir 
son prêt ? 

Le saviez- vous ? 

Sous certaines conditions, votre PEL peut être destiné au financement 
de votre résidence secondaire (sauf si vous la mettez en location). 

Quels sont les
frais annexes ? 

Acheter une résidence secondaire à des répercussions sur votre budget. Plusieurs taxes s'ajoutent à votre prix d'achat : 

  • la taxe foncière 

  • la taxe d'habitation 

  • la taxe des ordures ménagères 

  • ...

En outre vous devez prévoir les dépenses d'entretien courant, les dépenses liées à l'énergie et l'eau, les charges de copropriété éventuelles, etc.

Rentabiliser sa
résidence secondaire ? 

Pour faire face à ces frais, vous pouvez louer votre résidence secondaire. La location saisonnière représente un bon moyen d'amortir les charges, voire de réaliser un bénéfice. Vous pouvez soit louer en direct si vous habitez près de votre résidence secondaire, soit faire appel à une personne de confiance ou à une agence de gestion. 

Les revenus tirés de la location sont imposable au tire des locations meublées, dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) sous 2 régimes possibles: 

  • pour un logement classique, un abattement de 50% des revenus est prévu mais vos recettes doivent être inférieures à 70 000€ / an

  • pour un logement classé meublé de tourisme, un abattement de 71% des revenus est prévu mais vos recettes doivent être inférieures à 170 000€ / an

Le régime micro BIC

Vous tenez une comptabilité avec les recettes, les charges et les amortissements du bien. L'amortissement du bien peut se révéler intéressant pour diminuer votre imposition. Il est toutefois préférable d'obtenir les conseils d'un professionnel avant de se lancer dans une telle opération complexe. 

Le régime réel

Bien choisir 
pour mieux louer ? 

Constitution d'un patrimoine, préparation de votre retraite, les raisons d'investir dans un logement sont nombreuses. L'investissement locatif possède de nombreux avantages, notamment pour les résidences secondaires. Cela peut prendre des formes très diverses : parking, local commercial, location meublée ou vide, meublé de tourisme, logement neuf ou ancien, etc. 

Choisissez d'abord la ville dans laquelle vous souhaitez investir, puis précisez le quartier en prenant en compte les facteurs suivants : 

  • proximité des commerces et services publics 

  • réseau de transports en commun routier

  • réputation, sécurité 

  • présence d'espaces verts 

Précisez ensuite votre projet de résidence secondaire : 

  • un studio destiné ensuite à vos enfants pour leurs études 

  • un appartement dans une station de sport d'hiver 

  • une maison à la campagne ou au bord de la mer 

  • un appartement plus petit pour votre retraite quand les enfants seront grands

Le saviez- vous ? 

Si vous louez votre résidence secondaire, vous serez soumis au régime des locations meublées. Vos revenus devront être déclarés en tant que BIC et non pas comme revenus fonciers. 

Très souvent le prix de vente d'un logement est supérieur à son prix d'achat initial. La différence entre les deux sommes s'appelle la plus-value. Ce gain entre dans l'assiette de l'impôt sur le le revenu et des prélèvements sociaux. Si la plus-value réalisée sur la vente de la résidence principale est exonérée, ce n'est pas le cas pour les résidences secondaires. 

L'impôt sur la plus-value est forfaitaire (taux de 19% pour l'impôt sur le revenu, plus 17,2% de contributions sociales). Après 22 ans de détention, seules demeurent les contributions sociales. IL faut toutefois attendre 30 ans pour une exonération totale. 

Quelle fiscalité
en cas de revente ? 

5 bonnes raisons
de choisir Reflexe Patrimoine

Véritable expert en crédit immobilier, Reflexe Patrimoine est là pour vous aider dans l'achat de votre résidence secondaire. 

Un taux préférentiel négocié par un professionnel

Un accompagnement tout au long de votre projet

Un gain de temps important sur votre démarchage

Une procédure simplifiée et un suivi minutieux

Des conseils pertinents par un expert du crédit immobilier

Le saviez-vous ? 

Il est indispensable de faire appel à un courtier en crédit immobilier dès le début de votre projet. En effet, si vous avez déjà déposé votre dossier auprès de certaines banques, votre courtier ne pourra plus négocier avec elles. 

Prêt à acheter votre résidence secondaire ?