Crédit immobilier : les voyants sont au vert

La baisse des taux impacte peut-être la rentabilité de votre épargne, mais elle fait le bonheur des emprunteurs qui connaissent des taux historiquement bas. Seul petit bémol, l'apport que les banques scrutent avec attention.




Des taux en baisse et un assouplissement du taux d'endettement


La tendance à la baisse des taux d'intérêt n'est plus à démontrer, mais cela est accentué par la concurrence. En effet les banques, impactées par la crise sanitaire, élargissent leur clientèle et se montrent donc compétitives sur les taux afin de conquérir de nouveaux clients.


Ajouter à cela un assouplissement des recommandations du Haut conseil de stabilité financière qui permettent notamment un taux d'endettement maximal de 35% (au lieu de 33% jusqu'à présent). Vous obtenez alors un contexte plus que favorable pour les emprunteurs.


Un apport personnel apprécié


Bien que les planètes semblent s'aligner pour les emprunteurs, les banques sont également plus attentives au risque et privilégient aujourd'hui un apport à l'épargne, dont elle regorge. En effet, depuis le premier confinement, les Français n'ont jamais autant économisé.


Bien qu'il soit difficile de faire de généralité là où le "cas par cas" domine. En effet, les conditions d'un crédit dépendent de nombreux facteurs, et une bonne négociation est bien souvent la clé pour un financement avantageux.



Conclusion : En cette sombre période, les emprunteurs bénéficie d'une lueur d'espoir afin de permettre à leurs projets de voir le jour en 2021. Une occasion à ne pas manquer.




11 vues0 commentaire