Immobilier - Neuf ou Ancien ?

Si l'envolé des prix du neuf parait avantager l'ancien, les nouvelles obligations qui pèsent sur le propriétaire-bailleur pourraient bien rebattre les cartes. Résumé du match !



Le prix ?

Avantage à l'ancien, le prix au mètre carré y est moins élevé. Mais l'écart tarifaire se gomme très vite grâce à des frais à moyen terme moins élevés dans le neuf.


Les frais de notaire ?

Avantage au neuf qui bénéficie de frais réduits (entre 2% et 4%), contrairement à l'ancien (compris entre 8% et 10%).




La fiscalité ?

Ex aequo, le neuf comme l'ancien permettent de bénéficier de réduction d'impôt dans le cadre de dispositifs fiscaux spécifiques (Pinel, Denormandie..).


Les travaux ?

Avantage au neuf car, contrairement à l'ancien, il n'y a ni remise aux normes, ni travaux à prévoir.



La rentabilité locative ?

Ex aequo. Le neuf offre une meilleure visibilité sur la rentabilité mais l'ancien sert un rendement plus élevé quoique plus aléatoire.


La revente ?

Avantage à l'ancien qui minimise le risque de perte. Mais comme toujours en immobilier, cela dépend de l'emplacement.


En matière d'investissement immobilier, il n'y a pas de vérité absolue, tout dépend de la typologie de votre bien, du marché locatif de votre ville.... N'hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur la stratégie la plus efficace pour votre bien !







4 vues0 commentaire