Impôts : le simulateur 2021 disponible

Dernière mise à jour : mars 12


Combien payerez-vous en 2021 ? Bercy à mis en ligne la nouvelle version de son simulateur. Précisions et mode d'emploi.



Vous voulez savoir si vous êtes imposable ? Combien vous allez payer d'impôt sur le revenu cette année ? Si la déclaration de revenus se déroule au printemps, vous pouvez déjà estimer le montant de votre impôt. Vous pouvez en effet calculer en ligne le montant de votre impôt 2021 à payer sur vos revenus 2020 avec le simulateur proposé par la Direction générale des finances publiques (DGFiP).


Lien --> Simulateur impôt DGFIP


Attention, il ne constitue toutefois pas une déclaration et ne vous dispensera donc pas de la faire. Malgré la mise en place du prélèvement à la source (PAS) depuis le 1er janvier 2019, la déclaration reste nécessaire. Elle permet d'actualiser le taux de retenue à la source et le montant des acomptes qui seront appliqués sur vos revenus à compter de septembre 2021. Elle sera également utilisée pour l'imputation des réductions ou l'octroi de crédits d'impôt au titre de l'année 2020.


Complet ou simplifié


Deux modèles sont à votre disposition. Le premier est le modèle dit simplifié. Il s'adresse aux contribuables qui déclarent des salaires (sauf revenus des associés et gérants art. 62 du CGI), des pensions ou des retraites, des revenus fonciers, des gains de cessions de valeurs mobilières, de droits sociaux et de titres assimilés et déduisent les charges les plus courantes (pensions alimentaires, frais de garde d'enfant, dons aux oeuvres…).


En revanche, pour ceux d'entre vous qui déclarent en outre des revenus d'activité commerciale, libérale, agricole, des revenus des associés et gérants art. 62 du CGI, des investissements dans les DOM-COM, ou encore des déficits globaux - cette liste n'étant pas limitative - doivent choisir le modèle complet.


Nouveau barème


Les tranches du barème ont été revalorisées de 0,2 % depuis le 1er janvier 2021 en application de la loi de finances pour 2021.




Sources : économie.gouv.fr / service-public.fr / lesechhos.fr + rédaction Reflexe Patrimoine










17 vues0 commentaire