Placements durables : investir pour l'égalité et le bien-être au travail

À l'occasion de la journée de la Terre (22 Avril 2021), Reflexe Patrimoine consacre ce mois à l'épargne durable de ses clients. Donner du sens à son épargne est à la base de notre action. On retrouve cet engagement au travers de notre gamme dédiée "Reflexe Vert". Mais un placement durable passe également par une politique sociale engagée. Encore peu nombreux, quelques fonds actions mettent l'accent sur des sociétés dont le management est soucieux de la diversité des effectifs, de l'égalité professionnelle entre les sexes et du bien-être au travail.



Investir dans un fonds durable labellisé ESG ou ISR signifie entre autres que les sociétés en portefeuille ont été examinées sur des critères extra-financiers. Et parmi une longue liste d'éléments pris en compte et notés, la gouvernance (le G des critères ESG, « environnementaux, sociaux et de gouvernance ») de l'entreprise est regardée à la loupe et notamment sur le nombre des femmes et leur place dans l'organigramme.Une poignée de sociétés de gestion ont choisi de développer cette thématique liée à l'égalité professionnelle, à la présence des femmes dans les sociétés. Mais quelle est la raison de l'essor récent de cette stratégie « de niche » ?


De meilleurs résultats


La présence des femmes dans les entreprises est un vecteur connu de surperformance des résultats financiers. Depuis douze ans, dans son étude annuelle « Women Matter », le groupe de conseil McKinsey souligne l'impact positif sur la performance quand ces dernières figurent dans le top management des sociétés. Une autre étude du Boston Consulting Group signale que « les entreprises fondées par des femmes délivrent de meilleurs revenus ». En règle générale, plus elles sont nombreuses à siéger dans les instances dirigeantes (Comex, conseil d'administration, PDG), plus elles dopent les résultats.


Politique de rémunération


La situation des femmes dans la hiérarchie n'est pas le seul critère de sélection. La politique de rémunération salariale, les programmes engagés en faveur de la diversité, de la promotion et du leadership des femmes dans le management sont également pris en compte.


Si l'égalité professionnelle entre les hommes et les femmes a du sens, le bien-être au travail est aussi un paramètre qui compte de plus en plus. La société de gestion Sycomore AM gère depuis 2015 Happy@Work, qui met là aussi en valeur le G de gouvernance. Ce fonds de stock picking se base sur la valorisation du capital humain, « premier vecteur de performance ». Ce fonds dresse sa sélection en analysant les politiques d'actionnariat salarial, les dispositifs de formation ou encore l'existence d'un management participatif. On trouve dans ce véhicule à la fois des « large caps » comme AXA, Christian Dior ou SAP et des « SMID caps » comme, SPIE et Maisons du Monde.


Vous retrouvez d'ailleurs le fond Happy@Work au sein de votre cabinet Reflexe Patrimoine.


Source : Rédaction Reflexe Patrimoine / lesechos.fr

3 vues0 commentaire